Construction de la nouvelle école

La petite histoire d'un grand projet pour notre communauté

Alors que des enfants naissent et que de jeunes familles s’installent de plus en plus à Val-David, les deux pavillons de notre école primaire ne suffisent plus pour accueillir nos enfants. D’ailleurs, les analyses du ministère de l’Éducation démontrent la croissance de la clientèle et conséquemment, le projet de construction d’une nouvelle école primaire dans notre secteur était discuté depuis plusieurs années.

Ce projet a commencé à être officialisé lorsque la Commission scolaire (CSL), dans le cadre de sa séance extraordinaire du 17 janvier 2018, a voté une résolution sur un scénario transitoire de déplacement de la clientèle de notre école et, en parallèle, a fait état de la demande de construction d’une nouvelle école primaire. L’emplacement pour accueillir cette nouvelle école, autant le terrain que la Municipalité, n’était pas décidé.

Par la suite, en plus des mémoires reçus, c’est lors de la consultation du 19 février 2018, tenue au pavillon Saint-Jean-Baptiste au sujet du déplacement de nos élèves de sixième année vers Ste-Agathe, que le conseil municipal a entendu la volonté clairement exprimée par les citoyens, du besoin de garantir à Val-David une offre scolaire complète de niveau primaire. Cette mobilisation citoyenne n’a jamais cessé et se poursuit encore aujourd’hui.

Ainsi,

  • Étant donné que de plus en plus d’enfants de Val-David ne peuvent pas aller à l’école de Val-David, faute de place;
  • Étant donné que Val-David est un milieu offrant une richesse exceptionnelle pour l’éducation des enfants;
  • Étant donné les nombreuses retombées sociales, culturelles et économiques d’une école;
  • Étant donné que la construction d’une nouvelle école garantit la vitalité et le dynamisme de Val-David pour le futur;
  • Étant donné que d’autres municipalités faisaient aussi des démarches pour accueillir la nouvelle école.

Les membres du conseil ont décidé d’agir concrètement pour que cette nouvelle école soit construite à Val-David.

Le conseil a ainsi décidé d’offrir à la CSL le terrain de la mairie lors de l’assemblée publique de mars 2018. Même si ce terrain n’était pas idéal étant donné sa superficie limitée et l’enjeu de sécurité routière, c’était le terrain municipal qui représentait alors la meilleure option et il fut dès lors soumis à différentes analyses par la CSL.

Conséquemment, grâce à l’engagement du conseil et à cette offre de terrain, le ministère de l’Éducation a octroyé, en juin 2019, une somme 12 807 701 $ pour la construction d’une école de 18 classes à Val-David. L’évaluation des besoins démontrait cependant qu’une école de 24 classes était nécessaire et les représentations auprès du ministère se sont donc poursuivi dans le but d’obtenir un montant supplémentaire.

C’est dans ce contexte de réflexions et de négociations que les responsables du Centre de service scolaire (CSSL) le conseil et l’équipe municipale en sont venus à la conclusion que le terrain de la mairie représentait trop de compromis pour assurer le bien-être des enfants et pour répondre adéquatement aux besoins :

  • La superficie était finalement insuffisante pour accueillir une école de 24 classes, même en considérant les réserves sur les terrains adjacents;
  • Les enjeux de sécurité avec la circulation routière exigeaient des aménagements d’envergure;
  • La communauté, lors de la consultation de septembre 2019, avait démontré ses attentes d’une école intégrée dans la nature;
  • Le terrain et son environnement ne cadrait pas avec la philosophie des écoles de nouvelles générations.

Il fallait donc trouver un terrain qui réponde sans compromis aux critères et aux orientations du ministère afin d’obtenir la construction d’une école de 24 classes pour combler nos besoins réels et les attentes de la communauté. Ce terrain qui réunit toutes les conditions gagnantes pour la construction d’une école nouvelle génération de 24 classes à Val-David est le terrain mis en réserve à la Sapinière. Les autres terrains potentiels ne répondent pas à tous les critères nécessaires pour garantir la construction de la nouvelle école à Val-David, soit 

  • Parce que la superficie n’est pas assez grande ou que le terrain est en pente ;
  • Parce qu’il faudrait remblayer des milieux humides ;
  • Parce qu’ils ne sont pas assez près du cœur villageois et de ses services et institutions ;
  • Parce qu’ils ne sont pas situés dans les axes de transport actif et présentent des enjeux de sécurité lors des déplacements actifs.

En janvier 2020, une réserve a donc été mise par la Municipalité sur des terrains du secteur de la Sapinière, pour pouvoir, entre autres objectifs, procéder à des analyses techniques afin de trouver un espace adéquat pour construire l’école sans nuire au projet de spa prévu dans l’ancien bâtiment de la Sapinière. Et un espace situé dans la clairière fut choisi.

Ainsi :

  • La superficie nécessaire de 40 000 m carrés est respectée sans avoir à déboiser, à remblayer des milieux humides ou à démolir des bâtiments;
  • Les analyses du CSSL sont concluantes;
  • Le terrain répond aux besoins définis par le Centre de service scolaire et par la communauté;
  • Le terrain permet une intégration optimale des principes d’écoles de nouvelle génératio ;
  • C’est sur la base de ce terrain que le ministère a finalement octroyé en octobre 2020 un financement de près de 30M$ pour la construction d’une école de 24 classes;
  • Il est suffisamment éloigné des bâtiments de l’ancienne Sapinière pour ne pas nuire au projet de spa.

En ce moment, alors que l’urgence de procéder à la première pelletée de terre est de plus en plus grande, les démarches d’acquisition du terrain par la Municipalité sont en cours pour qu’il soit ensuite cédé au Centre de Service scolaire afin d’y construire notre nouvelle école primaire.