Sécurité routière

Le Trottibus

Le trottibus est un autobus pédestre qui permet aux jeunes, qui habitent à moins de 1,6 km de l’école, de s’y rendre de façon active et sécuritaire, le tout encadré par des bénévoles.

Développé par la Société canadienne du cancer il y a quelques années, le trottibus fait marcher des milliers d’enfants et de bénévoles dans plus d’une centaine d’écoles partout à travers le Québec. Les écoles de Val-David se joignent à cette belle initiative grâce à la collaboration de plusieurs parents et à l’enthousiasme de la direction d’école.

Les trajets retenus regroupent l’axe du chemin Condor, de la rue Mountain jusqu’à l’école, l’axe Doncaster, du Mont-Plante jusqu’à l’école, et l’axe du chemin de la Rivière, de la rue Ste-Agathe en passant par la rue de l’Église jusqu’à l’école. Enfin, un trottibus reliera aussi les deux écoles.

Si un enfant habite au-delà du 1,6 km maximum du trajet, le parent pourra le conduire à l’arrêt trottibus le plus près de chez lui. Les cartes des trajets, avec les points d’arrêt et les horaires, seront disponibles dès le 1 août sur le site trottibus.ca.

L'importance de nos brigadiers

Pourquoi un brigadier?
Le rôle d’un brigadier scolaire est très important. En effet, en plus d'être responsable de la sécurité des écoliers aux endroits à risque, il représente un exemple pour ces jeunes piétons dans leur apprentissage des règles qui leur permettent de se déplacer en toute sécurité.

Travailler dans la rue comporte des risques, et il vaut mieux prévenir les dangers que d'y réagir lorsque de jeunes vies sont en jeu.

À cette fin, le Code de la sécurité routière permet au brigadier d'utiliser un panneau d'arrêt pour arrêter la circulation, lorsque cela est nécessaire :

« Lorsque la circulation est dirigée par un agent de la paix, un brigadier scolaire ou un signaleur chargé de diriger la circulation lors de travaux, toute personne doit, malgré une signalisation contraire, obéir à leurs ordres et signaux ». (article 311)

Cela veut dire, concrètement, que lorsque le brigadier fait traverser les enfants en tenant un panneau d'arrêt, les conducteurs ont l'obligation de s'arrêter, tout comme ils le feraient si un policier leur demandait de s'arrêter.

C’est si simple de respecter les règles!
À l’entrée de la rue de L’Académie, des panneaux indiquent les heures auxquelles la rue est fermée.  Les heures sont de 7h45 et 8h15 et entre 14h45 et 15h15.   Le brigadier installe des cônes orange aux deux extrémités de la rue ce qui envoie le message que la rue est fermée à la circulation. Durant cette période, des lumières clignoteront afin d’aviser encore plus fortement les automobilistes.

La rue reprendra sa vocation lorsque les enfants seront tous descendus des autobus scolaires le matin ou qu’ils seront tous embarqués l’après-midi, et seulement lorsque les autobus auront quitté les lieux.

Où je stationne?
Vous arrivez avec votre enfant durant cette période de fermeture.  Vous pouvez évidemment stationner dans la rue, dans le stationnement à l’arrière du Pavillon Maurice-Monty, dans le stationnement du Métro (la partie au fond).

Inutile de frustrer!
Comme le proverbe le dit, ‘’rien ne sert de courir, il faut partir à point’’.  Parfois, les retards des gens (automobilistes) provoquent chez eux de la frustration, de la colère et même de l’agressivité envers le brigadier.  Attendre pour laissez-passer les enfants déclenche en eux de l’impatiente qui parfois dégénère en des comportements répréhensibles.  Injurier, crier, faire crisser les pneus, faire un virage en U, se foutre des cônes et passer tout de même sont des comportements que l’on voit souvent et qui mettent la vie des enfants en danger.

LE BRIGADIER EST NOTRE AMI!  PARTEZ DONC PLUS TÔT!!